Concepts philosophiques en littérature et théorie de l’art en Russie (1910-1940). Transferts et transformations interdisciplinaires

En Russie, dans les premières décennies du XXe siècle, la philosophie joue un rôle important dans la construction des systèmes littéraires et artistiques les plus novateurs. Nous cherchons à mettre en évidence la présence explicite ou implicite des philosophies européennes dans la littérature et les écrits théoriques de l’Âge d’argent russe, en tâchant de comprendre les processus à l’œuvre dans ce transfert culturel et interdisciplinaire.

L’objectif de ce programme de recherche est de comprendre le phénomène de migration de concepts dans l’histoire des idées du début du XXe siècle, à la fois de la philosophie à la littérature et de l’Europe occidentale à la Russie, en opérant notamment à partir de la notion de transferts. Nous nous proposons de mener cette étude en regroupant l’examen des conceptions littéraires et esthétiques de cette époque autour des problématiques philosophiques occupant le centre des discussions et ayant subi les plus grandes transformations, à savoir : 1) le problème du langage et de l’expression ; 2) le problème de la chose ou de la réalité vécue ; 3) le problème du temps et de la temporalité.

Le but de ce projet est de permettre une meilleure évaluation de la place de ce corpus russe dans le contexte européen de l’époque. Il fournira des moyens analytiques nécessaires à la recherche interdisciplinaire menée à la frontière de la littérature et de la philosophie. Il en ressortira une nouvelle manière de lire les textes russes de la période concernée en fonction de problèmes philosophiques trop peu considérés jusque-là et en fonction de la transformation et de la variabilité de ceux-ci.

L Site web
esense GmbH