Frühjahrsemester 2016: Ass.-Prof. Dr. Anna-Maria De Cesare

Anna-Maria De Cesare occupe actuellement les postes de Professeure assistante en Linguistique italienne et de Professeure boursière du Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique à l’Université de Bâle (Section d’italien). Elle a fait ses études et recherches en Linguistique italienne et Linguistique générale entre Genève, Pavie, Berlin, Pise, Chicago, Lausanne et Bâle (Doctorat en Linguistique, Université de Genève, 2001; Habilitation en Linguistique générale et Linguistique italienne, Université de Bâle, 2013). Sa recherche et son enseignement portent principalement sur les domaines de la syntaxe, sémantique lexicale, sociolinguistique, linguistique contrastive et linguistique du texte. Ses travaux sont actuellement centrés sur les variétés de l’italien contemporain et les différences et similitudes qui existent entre l’italien contemporain et d’autres langues européennes (français, espagnol, allemand, anglais).

Elle dirige en ce moment le projet de recherche Italian Sentence Adverbs in a Contrastive Perspective (ISAac) financé par le FNS.

L’expression du genre féminin en italien et dans d’autres langues européennes / L’espressione del genere femminile in italiano e in altre lingue europee

MA-Séminaire de recherche / Forschungsseminar

Description en italien.

Ce séminaire de recherche (de niveau Master) est dédié à l’expression du genre féminin appréhendé dans une double perspective. Dans un premier temps, il s’agira de décrire où et comment le système grammatical de l’italien exprime la catégorie du genre (féminin). On s’intéressera en particulier au substantif, au système pronominal et à la manière dont se réalise l’accord grammatical et sémantique (basé sur le genre biologique). Dans le but de cueillir les spécificités de la langue italienne contemporaine, nos réflexions porteront également sur d’autres grandes langues européennes (français, espagnol, allemand, anglais). Dans un deuxième temps, on s’intéressera à la manière dont s’expriment les femmes dans différentes situations communicatives (à l’oral et à l’écrit ; en situations formelles et informelles etc.). Il s’agira de dresser une liste des traits qui sont stéréotypiquement associés aux modes de communiquer au féminin (emploi de signaux discursifs, diminutifs, adverbes intensificateurs etc.) et de réfléchir à leur nature sociale et culturelle. Le séminaire entend en outre fournir les instruments nécessaires pour conduire des analyses contrastives basées sur corpus.

esense GmbH